La diversification alimentaire

Céline de Sousa et Christelle Courrège, les auteures du livre « Cuisine express pour bébé et toute ma famille », nous expliquent la diversification alimentaire qui est le moment où vous allez donner à bébé d’autres aliments que le lait.

 

À partir de quand ?

La diversification alimentaire peut débuter aux 4 mois révolus de bébé, jamais avant.

  • Entre 4 et 6 mois, le lait reste l’aliment principal de son alimentation, c’est cependant aussi le moment où il est le plus réceptif pour développer sa palette des goûts.

  • Après 6 mois, bébé passe à un repas complet le midi, puis prend progressivement un repas le midi et le soir. Le lait sera relégué au second plan, mais reste toujours essentiel et très important pour son bon développement.

 

Pourquoi ?

  • Avant 4 mois révolus, une diversification précoce pourrait entraîner des allergies alimentaires.

  • Après 6 mois, les besoins nutritionnels et physiques (apparition des dents) de votre bébé évoluent et le lait ne suffit plus à les couvrir, d’où l’importance de diversifier son alimentation entre 4 et 6 mois.

 

Pour réussir la diversification alimentaire :

  • Tenez compte de son rythme : certains enfants sont contents de découvrir de nouvelles saveurs, d’autres prennent un peu plus de temps. Laissez le temps à votre bébé de s’adapter à ce changement. S’il refuse un aliment, proposez-le-lui de nouveau plus tard.

  • Adaptez progressivement la texture : commencez par une texture extra-lisse (voire directement dans le biberon), puis passez au lisse, au mouliné et enfin aux morceaux.

  • Limitez-vous à un seul changement à la fois : la diversification est un grand chamboulement dans la vie de bébé, alors il ne faut pas introduire trop de choses en même temps. Une chose à la fois : nouveau légume, nouvelle texture (solide ou liquide), nouveau contenant (biberon ou cuillère)…

  • Réduisez le nombre de repas pour passer rapidement de 5 ou 6 « repas » par jour à 4 ou 5. Augmentez les quantités pour maintenir des apports alimentaires suffisants, selon l’appétit de votre enfant.

 

Et après ?

Entre 8 et 12 mois, votre enfant va avoir une alimentation qui se rapproche de la vôtre. Il doit cependant consommer des quantités adaptées à son âge et en fonction de ses besoins spécifiques.

  • Au moins 500 ml de lait par jour jusqu’à 1 an.
  • Des aliments de chaque famille : légumes, fruits, féculents, viandes /poissons/œufs, laitages et fromage pasteurisé.
  • Limitez le sucre (que votre enfant peut consommer de temps en temps pour le plaisir), le sel et les matières grasses.
  • La boisson principale reste l’eau, évitez les sirops et les sodas qui sont beaucoup trop sucrés.
  • Instaurez un rythme de 4 repas par jour : petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner.
  • Faites-lui confiance pour les quantités, il sait manger à sa faim.