Atelier Terre : Permaculture d'intérieur

Atelier Terre : Permaculture d'intérieur

Dans son livre "Reconnectez-vous à la nature" résolument optimiste, Mélusine Martin s’appuie sur les dernières études scientifiques pour nous révéler, élément par élément, toutes les facettes de notre connexion au vivant, et souligner à quel point notre identité est fondamentalement liée à la nature. Elle nous (ré)apprend alors à intégrer la nature dans notre quotidien pour profiter de ses bienfaits tant sur le plan physique que psychique et émotionnel, même quand on habite en ville : hortithérapie, bains de forêt, cueillette urbaine, aromathérapie… 

Dans cet atelier, Mélusine vous invite à concevoir votre maison comme une extension de l’environnement naturel plutôt qu’une barrière vous en isolant. Voici trois astuces ludiques et accessibles à essayer dès à présent pour réensauvager votre lieu de vie, nourrir votre lien à la terre et réveiller votre essence sauvage. Ces rituels quotidiens vont vous offrir un « sas de décompression végétale » tout en vous apprenant à gérer une partie de vos déchets dans le respect des cycles du vivant, et donc à renforcer votre pilier comportemental. La permaculture en appartement, c’est possible, et cela offre des solutions antigaspillage et zéro déchet imbattables ! 

1. Le compostage de surface 
Vous pouvez utiliser vos déchets organiques (épluchures, pulpe de fruits, etc.) pour faire du compostage de surface et apporter des nutriments à vos pots d’intérieur comme d’extérieur. Le compostage de surface consiste à étaler vos déchets organiques dans vos pots, à même la terre, autour de la plante. 
Pour garder un côté esthétique, il est préférable de couper les déchets en petits morceaux ou de les recouvrir de paillage. Ils vont se dégrader au fur et à mesure des arrosages en nourrissant la terre, signifiant qu’il est temps d’apporter du nouveau compost. 

2. L’engrais liquide de peau de banane 
La riche teneur en potassium des pelures de banane fait de cet élément l’un des trois composants principaux des engrais avec l’azote et le phosphore. Le potassium va aider à véhiculer les nutriments et l’eau dans les cellules de la plante tout en renforçant les tiges et en combattant les maladies. C’est un engrais dont toutes les plantes bénéficieront mais particulièrement les fleurs, les baies, les tomates et les poivrons. L’engrais liquide, contrairement aux engrais en poudre, va pénétrer directement jusqu’aux racines pour renforcer et alimenter efficacement la plante. 
• Recette : mettez quatre peaux de banane (de préférence biologiques) coupées en lamelles dans un contenant de 1 litre (bouteille, bocal). Recouvrez d’eau et laissez macérer pendant 1 semaine. Le liquide va épaissir et foncer. Puis, retirez les peaux et utilisez l’engrais liquide pur pour arroser vos plantes. 

3. La multiplication végétative (ou comment refaire pousser ses légumes) 
De l’ail en train de germer au fond du placard, des échalotes un peu molles, une tête de poireau coupée, un coeur de laitue ou de céleri-branche oublié ? Avec un peu de temps, de terre et d’eau, tous ces légumes peuvent repousser facilement à partir de leurs restes ! 
• Ail et échalote : plantez les gousses d’ail ou les échalotes germées dans un pot, germe vers le haut. Arrosez régulièrement pour obtenir rapidement de nouvelles tiges vertes que vous pouvez utiliser comme de la ciboulette pour agrémenter vos plats. Quelques mois plus tard, lorsque les feuilles seront sèches, vous pourrez récolter l’ail ou l’échalote. 
• Poireau : le poireau peut longtemps fournir du vert si vous plantez sa base (quelques centimètres de la partie blanche plus les racines) dans de l’eau. Ne coupez pas le blanc trop court sinon cela ne poussera pas. Vous pouvez le maintenir en place avec des piques en bois. Changez l’eau tous les 2 jours et rincez le bas du poireau toutes les semaines. 
• Céleri-branche et laitue : placez le coeur du céleri ou le trognon de la salade dans un bocal d’eau, immergé à moitié. Patientez environ 2 semaines pour que les racines et nouvelles feuilles apparaissent. Ce sera le moment d’installer la plante en terre dans une jardinière et de l’arroser régulièrement. Prélevez les branches de céleri et les feuilles de salade au fur et à mesure de vos besoins.

 

Livres/Auteurs liés TUTO