Honoré de Balzac

1799 - 1850. Il est l'auteur de la Comédie humaine, qui, à partir de 1842, rassembla en plusieurs séries des romans formant une fresque de la société française de la Révolution à la fin de la monarchie de Juillet. Plus de 2 000 personnages composent une société hantée par le pouvoir de l'argent et de la presse, livrée à des passions dévorantes, et que décrivent ces 90 romans classés en Études de moeurs, Études philosophiques et Études analytiques. Les principaux sont : Gobseck (1830), la Peau de chagrin (1831), le Colonel Chabert (1832), le Médecin de campagne et Eugénie Grandet (1833), le Père Goriot (1834 - 1835), la Recherche de l'absolu (1834), le Lys dans la vallée (1835), César Birotteau (1837), Illusions perdues (1837 - 1843), Splendeurs et misères des courtisanes (1838 - 1847), la Rabouilleuse (1842), les Paysans (1844), la Cousine Bette (1846), le Cousin Pons (1847). On doit également à Balzac des contes (Contes drolatiques, 1832 - 1837) et des pièces de théâtre (le Faiseur, éd. posthume, 1853).